Accueil > Actualités > Culture & Patrimoine

Chapoésie Monsieur Rodari ! les petits écrivains en herbe...Publiée le 15-03-2012

Dans le cadre du Printemps des Poètes, l'Espace Jeunesse de la Médiathèque Louis Aragon a organisé des  ateliers d'écriture pour les enfants avec Gianni Rodari : Chapoésie Monsieur Rodari !

Le 7 mars puis le 11 mars, les enfants ont imaginé des poèmes en piochant des mots mis à leur disposition, et en s'inspirant des poèmes de Gianni Rodari.

Voici ces poèmes...

 

 

 

 

Découvrez en cliquant ici tous les textes des enfants ( Ecole St Joseph et Méli-Mélo)

L'original de Gianni Rodari, "Histoire de..."

Histoire du poisson-marteau

Le poisson-marteau est désespéré :
De poisson-enclume, il n’a pas trouvé.
Et il n’a pas rencontré du tout,
Ni poisson-mur ni poisson-clou.
Jamais il ne lui est arrivé
D’écrabouiller un poisson-pied
Et pas une seule fois,
Il n’a cabossé un poisson-doigt.
Voilà pourquoi il ne cesse de se lamenter
« Que fais-je faire ici, si je n’ai rien à marteler
Je n’avais qu’un seul soulier
Je m’amusais à le réparer.
Mais pêcheur a pris ma godasse.
Gianni Rodari
 

Les poèmes des enfants

Histoire du violoniste

Le chien est désespéré :
De clé, il n’a pas trouvé.
Et il n’a pas rencontré du tout,
Ni cœur ni château.
Jamais il ne lui est arrivé
D’écrabouiller un rocher
Et pas une seule fois,
Il n’a cabossé un hélicoptère.
Voilà pourquoi il ne cesse de se lamenter
« Que fais-je faire ici, si je n’ai rien à marteler ?
Je n’avais qu’un seul bateau,
Je m’amusais à le réparer.
Mais un balai a pris ma sorcière.
Gianni Rodari  et Matis, Romain du CE2 Saint Joseph


Histoire du Chien

Le violoniste est désespéré :
De château, il n’a pas trouvé.
Et il n’a pas rencontré du tout,
Ni balai ni sorcière.
Jamais il ne lui est arrivé
D’écrabouiller un rocher
Et pas une seule fois,
Il n’a cabossé un arbre.
Voilà pourquoi il ne cesse de se lamenter
« Que fais-je faire ici, si je n’ai rien à marteler ?
Je n’avais qu’un seul bateau,
Je m’amusais à le réparer.
Mais un hélicoptère a pris ma clé.
Gianni Rodari et Florian, Tanguy, Romain du CE2 Saint Joseph
 

L'original de Gianni Rodari, "Le point de..."

Le point d’interrogation

Il était une fois
un point d’interrogation,
un grand échalas
bizarrement bouclé
qui posait des questions
à tout le monde.
Et si la réponse
n’était pas la bonne,
il utilisait
son énorme boucle
comme un fouet.
Au moment des examens,
on le mit à la fin d’un problème
si compliqué
que personne n’en trouva
le résultat.
Le pauvre diable,
qui de cœur n’était pas méchant,
de remords se redressa
et se transforma
en point d’exclamation.
Gianni Rodari
 

Les poèmes des enfants

Le point de côté

Il était une fois
un point de côté,
un grand chemin
bizarrement bouclé
qui posait des pièges
à tout le monde.
Et si la taille
n’était pas la bonne,
il utilisait
son énorme escogriffe
comme un chasseur de rêves.
Au moment des élections,
on le mit à la fin d’un programme
si compliqué
que personne n’en trouva
le bonheur
Le pauvre machin-chose
qui de colère n’était pas méchant,
de poil se redressa
et se transforma
en point final.
Gianni Rodari et Chloé, Lana, Anaïs CE2 Saint Joseph


Le point de côté

Il était une fois
un point de côté,
un grand chemin
bizarrement bouclé
qui posait des soldes
à tout le monde.
Et si la colère
n’était pas la bonne,
il utilisait
son énorme bonheur
comme un poil.
Au moment des élections,
on le mit à la fin d’un programme
si compliqué
que personne n’en trouva
le clou
Le pauvre chasseur de rêve
qui de dépit n’était pas méchant,
de poil se redressa
et se transforma
en point final.
Gianni Rodari et Océnane, Thibault, Dimitri CE2 et CLISS Saint Joseph